Mise en ligne | Vendredi 27 Novembre 2020
L'info du jour

Futur Centre Océanographique de Dieppe Normandie : le chantier va débuter au premier semestre 2021

Dieppe : le projet du Centre Océanographique se poursuit et met le cap sur 2021 !

Futur navire amiral de Dieppe situé proche de la gare SNCF, le Centre Océanographique va apporter à la ville un projet ambitieux. De par son implantation à l’un des grands carrefours de l’Europe, celle-ci bénéficiera à toute la Normandie, bien au-delà du seul territoire dieppoisCe mois de novembre, le projet a reçu toutes les autorisations pour un chantier devant débuter au premier semestre 2021 pour une livraison en 2023. Dèsl’ouverture du centre70 emplois doivent être créés pour accueillir les 500 000 visiteurs attendus chaque année. Évalué à 80 M€, le projet est porté par le Groupe KAPITAL et ses deux filiales RIVES DE SEINE pour la partie construction et AQUA INVEST pour l’exploitation, sociétés implantées en Seine-Maritime.

Le plus grand centre océanographique d’Europe

En forme de galet anamorphique, l’architecture conçue par le cabinet normand Artefact témoigne d’une inspiration maritime s’intégrant judicieusement au patrimoine local. D’une superficie de 17 000 m2, le complexe dieppois deviendra le plus grand d’Europe et comprendra 103 bassins dont l’un de grande dimension consacré à l’élevage de l’impressionnant requin taureau1 400 espèces marines et d’eau douce seront représentées par 20 000 animaux marins en provenance des les mers du monde. Sur quatre niveaux, le site permettra de découvrir océans et rivières en effectuant un tour du monde aquatique, de la Manche à la mer rouge en passant par l’Atlantique nord, la Méditerranée, les Caraïbes et la Mer Rouge.

L’une des grandes particularités du centre sera d’être doté d’un aquarium géant de 56 mètres de profondeur, fosse abyssale la plus grande d’Europe dans laquelle la plongée sera possible. Outre l’aspect sportif, l’expérience permettra à certains visiteurs de nager au milieu de poissons tropicaux dont le milieu naturel du lac Tangayka aura été recréé par un décor paradisiaque.

Dans l’enceinte du Centre océanographique, le visiteur trouvera trois espaces de restauration dont l’un disposera d’une terrasse dotée d’une vue panoramique sur la cité de Jehan AngoSur le plan réceptif, un amphithéâtre permettra d’accueillir 450 personnes assises ou 1 200 en station debout. 

Un objectif : la sauvegarde des espèces et la restauration des ressources naturelles

LCentre océanographique de Dieppe agira pour la sauvegarde des espèces dans un souci du bien-être animal. Pour cet aspect du projet, les concepteurs du Centre océanographique de Dieppe vonts’entourer dEcocean, entreprise française pionnière agissant en faveur de la biodiversité aquatique. Sur place, la création d’un centre scientifique avec une ferme aquacole de plus de 300m2consacrée à l’élevage de poissons permettra de protéger les espèces. Dès l’origine du projet, la collaboration avec un biologiste a permis de favoriser l’aspect pédagogique d’où l’aménagement au sein du centre d’un laboratoire.

 

Dans la même logique environnementale, un partenariat a étésigné à Paris ce mois de novembre avec la Fondation Sulubaaïdont l’action est dédiée à la protection des ressources naturelles.

Un Directeur nommé en novembre

Damien Fleury devrait prendre la direction du Centre océanographique de DieppeÂgé de 46 ans, il a été le Directeur du Grand Aquarium de Saint-Malo (350 000 visiteurs/an), et bénéficie d’une solide expérience dans le secteur des loisirs et du tourisme pour y avoir également occupé la fonction de responsable administratif et financier. Précédemment, Damien Fleury a dirigé le parc aquatique et d’attractions Cobac en Ille-et-Vilaine, propriété du groupe Loopin.

  • 1304
  • Exporter